Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement


Sporting 1916-03-08

Sporting, 08-03-1916

Le Petit Provençal 1911-06-15

Le Petit Provençal, 15-06-1911

Simorre Victor fiche MdH

Mémoire des Hommes


3 octobre 1915 -|- Victor Simorre[]

L'hebdomadaire Sporting du 8 mars 1916 mentionne quatre coureurs de l'Amical Vélo-club de Marseille (A.V.C.M.) tombés au champ d'honneur, dont les frères Louis et Victor Simorre.

Victor Alexandre Eugène Simorre est né le 30 octobre 1893 à Marseille, fils d'Hippolyte Victor Simorre et de Marie Victoire Berne. Célibataire, il travaille comme doreur.

A la suite de son frère Louis, Victor s'est également inscrit à l'A.V.C.M. (Amical Vélo-club de Marseille), mais aucun résultat n'a été trouvé pour l'instant. Le 14 juin 1911, il se fait voler sa bicyclette alors qu'il voulait faire une course à Marseille.

Simorre est incorporé comme soldat de deuxième classe au 4e régiment d'infanterie coloniale le 17 décembre 1914. Combattant en Champagne, il est porté disparu entre le 25 septembre et le 1er octobre 1915 (fiche matricule). Selon sa fiche sur Mémoire des Hommes, il est décédé à l'hôpital de campagne de Magneux (Marne) le 3 octobre 1915 des suites de ses blessures de guerre.

Son décès est transcrit à Marseille le 23 mars 1916 et il reçoit la mention honorable "Mort pour la France". Fin avril 1922, sa dépouille est transférée à Marseille où il est réinhumé le 2 mai 1922. Son nom est inscrit sur la Crypte du Monument aux Morts du cimetière Saint-Pierre.

Son frère aîné Louis est également décédé une semaine plus tôt dans le département de la Marne.

Résultats[]

  • Aucun résultat retrouvé.


Sources[]

Advertisement