Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement


5 novembre 1916 -|- René Cottrel[]

Cottrel René OVL

Mémoire des Hommes

C’est devant l’ennemi, lors des terribles combats au fort de Vaux, que le soldat du 298ème Régiment d’Infanterie, René Cottrel a trouvé la mort. Il avait été blessé une première fois lors de la bataille de la Marne, restant aveugle pendant plusieurs semaines. Rétabli il était reparti sur le front, où il fut de nouveau blessé. Au cours d’une mission en sa qualité d’agent de liaison, un obus éclata devant lui. On releva plus de 40 éclats sur sa bicyclette.

Né le 18 juillet 1885 à Saint-Ouen (Seine), René Cottrel était un coureur de primes qui essaya dans les différentes disciplines du cyclisme.

Son palmarès[]

1912[]

  • Eliminé en série du GP de Paris

1913[]

  • 10e e.a. de Paris-Tours

1914 - Delage-Continental[]

  • 19e de Paris-Nancy
  • 47e du Tour de France
  • 61e de Paris-Roubaix
  • Abandon au Championnat de France

Sources[]

Advertisement