Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement



4 mai 1916 -|- Octave Verneuille[]

L'Auto-vélo 1912-04-21 1

L'Auto-vélo, 21-04-1912

L'Auto-vélo 1913-05-07 3

L'Auto-vélo, 07-05-1913

Le Matin 1913-05-18

Le Matin, 19-05-1913

Verneuille Octave OVL

Mémoire des Hommes

Journal Officiel 1920-10-30

Journal Officiel, 30-10-1920

Herdenkingsplaat Saint-Gaultier 1

Momuments aux Morts at Saint-Gaultier

SOURCE: http://sehcsg-memorial.over-blog.com/2019/01/fiches-saint-gaultier.html#110 .


Ainé d'une fatrie de huit enfants, Octave Louis Verneuille naît le 25 déczmbre 1893, faubourg des Gâchons à Saint-Gaultier. Il est le fils d'Octave Eugène (1873-1953), fendeur, native de Thenay, et d' Alfonsine Suzanne Gatefoin (1872-), lingère. Quatre seours, Suzanne Clémence Alphonsine (1895-1958), Suzanne Magdeleine Jeanne (1900-), Jeanne (1907-), Madeleine (1911-2000) et trois frères, André Jean (1897-1899), Blaise (1904-1962 et Pierre (1909-1975) composent la famille.

Domestique, il sait lire et écrite, mesure 1,63 m, ses cheveux sont châtains, ses yeux blues, son nez sinueux et visage alongé.

Il part effectuer son service militaire le 27 novembre 1913, au sain du 90e Régiment d'Infanterie de Châteauroux. Le 10 février 1914, il est affecté au 68e, et la mobilisation générale le maintient sous les drapeaux. Envoyé en Belgique, dans le secteur Zillebecke, il est cité à l'Ordre de la Division le 20 décembre 1914 "a exécuté avec son commandant de Compagnie une reconnaissance à quelques mètres des tranchées allemandes a pu ainsi déterminer dan le réseau ennemi les points de passages et a servi guide aux fractions chargées de l'attaque." Nommé caporal le 20 janvier 1915 puis sergent deux mois plus tard, il se porte en Artois avec les combats de Loos et Vailly avant de se rendre à Verdun. Le 4 mai 1916, Octave Louis est mortellement blessé sur le champ de bataille de la cote 304, au Mort-Homme.

Il est décoré à titre posthume de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec deux étoiles d'argent (J.O.? du 30/10/1920, page 16969).

Son décès est transcrit le 17 juillet 1916 sur les registres de la mairie de Saint-Gaultier.

Sa dépouille repose dans la Nécropole Nationale d'Esnes-en-Argonne (Meuse), tombe 3061.

Son sacrifice est honoré sur le Livre d'Or, les plaques de l'église et le Monument aux Morts de Saint-Gaultier.


Résultats[]

1911[]

  • 14-07-1911: inscrit Paris – Torino, indépendants (dossard 94)

1912[]

  • 21-04-1912: participe omnium U.V.F., indépendants 2de cat., Piste Municipale, Paris
  • 23-06-1913: 23ste G.P L’Estafette Bayard, Paris-Gien, indépendants 2de cat.

1913[]

  • 17-05-1913: inscrit Bordeaux – Paris (dossard 13, pas partie)
Advertisement