Cyclistes dans la Grande Guerre

7 août 1914 -|- Marcel Kerff[]



Belgie.jpg

L’ancien champion liégeois, Marcel Kerff, est fusillé par les Allemands. Peu après l'invasion de la Belgique, au début de la Guerre, il se rendît à moto à proximité d'un camp allemand à Mouland, afin de voir ce qu’il s'y passait. Arrêté par les soldats allemands, il paya très cher sa curiosité. Il sera condamné à mort pour espionnage et exécuté par pendaison le 7 août 1914 à Mouland. Il était né le 2 juin 1866 à Fouron-St-Martin.

Son palmarès[]

PROFESSIONNEL

1896[]

  • 7e de Roubaix-Ostende

1897[]

  • 3e à Rocourt
  • 4e à Hannut
  • 5e du CHAMPIONNAT DE BELGIQUE
  • 10e de PARIS-ROUBAIX

1898[]

  • 9e du GP de Spa
  • 5e des 24 heures de Verviers
  • 7e des 6 heures de Verviers

1899[]

  • 5e à Aywaille
  • 6e de PARIS-ROUBAIX
  • 19e à Maaseik
  • 2e du Chpt Provincial des Clubs (Pesant)
  • 4e des 24 heures de Liège
  • 4e des 24 heures de Verviers
  • 8e des 24 heures d’Anvers

1900[]

  • 1e des 48 heures d’Anvers
  • 2e des 6 heures de Verviers
  • 3e des 24 heures de Verviers

1901[]

  • 2e de Bruxelles-Roubaix
  • 13e de PARIS-ROUBAIX
  • Champion Provincial des Clubs (Pesant)
  • 2e des 24 heures de Verviers
  • 3e à Aachen (demi-fond)

1902[]

  • 2e de Paris-Marseille
  • 7e de Marseille-Paris
  • 2e des 24 heures d’Anvers
  • 2e des 6 heures de Liège

1903[]

  • 6e du TOUR DE FRANCE
  • 6e de la 1ère étape
  • 7e de la 2ème étape
  • 8e de la 5ème étape
  • 11e du Circuit des Ardennes


Source[]