Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement


2 janvier 1917 -|- Léon Flameng[]

Flameng Léon WOI
Flameng Leon OVL

Mémoire des Hommes


Le sergent pilote Léon Flameng passe à l’aviation en décembre 1914. Il est avant la guerre Homme de lettres et coureur cycliste sur piste, il gagne trois médailles lors des premiers Jeux olympique modernes, à Athènes en 1896. La première est d’argent à l'épreuve des 10 km, sa seconde est de bronze au sprint et il remporte le titre olympique aux 100 km. Il surclasse son dauphin, un coureur grec, de quatorze tours. Devant cette victoire aussi tranchante, lors de la levée du drapeau français, les vingt mille spectateurs se lèvent et se découvrent, du jamais vu.

Il arrive au groupe des divisions d’entrainement du Plessis-Belleville le 23 décembre, il est dirigé vers la division Voisin. Le 2 janvier 1917, il fait un essai sur un nouveau biplan, un Sopwith 1A2, et suite à un incident technique, l'avion s'écrase au sol sur la commune d’Eve. Il est tué sur le coup.).

Sources[]

Advertisement