Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement


Salettes Jean OVL

Mémoire des Hommes

Le Midi socialiste 1910-06-06

Le Midi socialiste, 06-06-1910

La Dépêche 1923-05-12

La Dépêche, 12-05-1923

Monument aux Morts Colomiers 01

Monument aux Morts, Colomiers

25 septembre 1914 -|- Jean Salettes[]

Biographie[]

Jean François Salettes est né à Colomiers (Haute-Garonne) le 7 janvier 1891, fils de Jean Marie Salettes et d'Étiennette Charlotte Jambert.

Jean Salettes obtient le Brevet militaire des 50 km (Toulouse-Grenade-Toulouse) le 5 juin 1910 et devient trésorier du club cycliste Union Sportive de Colomiers à la fin de la même année.

Le 1er octobre 1912, il doit faire son service militaire dans le 59e régiment d'infanterie et devient caporal le 3 novembre 1913. Normalement, il retourne à la maison après deux ans, mais par le déclenchement de la guerre, le régiment a été envoyé au front. Le 25 septembre 1914, Jean Salettes est tombé à Hurlus (Marne). Il a reçu la mention honorable "Mort pour la France" et la Croix de Guerre à titre posthume. Son décès a été constaté le 10 avril 1918 par le tribunal de Toulouse et transcrit à Colomier le 18 avril 1918. Il est enterré à la Nécropole nationale La Crouée à Souain-Perthes-lès-Hurlus (tombe 2746).

Son nom est inscrit sur le Monument aux Morts de Colomiers et pour le commémorer une course "Circuit Cycliste Jean Salettes" a certainement été organisée à Colomiers en 1923 et 1925. (20 mai 1923 pour "amateurs 4° cat & débutants" & 1er juin 1925 pour “indés 4° cat & débutants”)


Résultats[]

1909[]

  • 20-06-1909: participation Course interclub Toulouse – Dieupentale (dossard 4)
  • 02-08-1909: 1° dans 2° série du Course régionale, L’Isle-Jourdain

1910[]

  • 05-06-1910: 3° Brevet militaire 50 km, Toulouse – Grenade – Toulouse

1912[]

  • 30-06-1912 : 4° Course de vitesse, Leguevin


Sources[]

Advertisement