Cyclistes dans la Grande Guerre

12 août 1914 -|- Jean Demarteau[]



Demarteau Jean2.jpg


Peu avant la première guerre mondiale, Jean Demarteau connait une certaine notoriété chez les indépendants. Il semblait être en passe de succéder à Henri André, le premier Verviétois à se hisser au niveau international.

Dès les débuts des combats sur le front, Jean Demarteau trouve une mort héroïque lors de la Bataille de Halen, le 12 août.


Son palmarès[]

1909 - amateur[]

  • 14e de Liège-Bastogne-Liège

1910 - amateur[]

  • 3e de la Coupe du Lion
  • 1e de l'épreuve Liège-Bruxelles
  • 14e de Bruxelles-Esneux

1911 - indépendant[]

  • 1e à Stembert
  • 2e de Bruxelles-Spa
  • 4e à Thisnes
  • 6e de BRUXELLES-LIEGE
  • 6e d’Anvers-Menin
  • Abandon au Tour de Belgique
    • 3e de la 1ère étape

1912 - indépendant[]

  • 1e de Bruxelles-Esneux
  • 3e de Micheroux-Marche-Micheroux
  • 4e de BRUXELLES-LIEGE
  • 4e d’Anvers-Menin
  • 6e du GP du Printemps
  • 11e du Championnat de Belgique
  • 1e à Ensival (cyclo-cross)

1913 - indépendant[]

  • 32e du Chpt de Belgique de cyclo-cross

1913 - professionnel[]

Sur piste :
  • 4e à Verviers (100 km) (25.5)
  • 4e des 4 heures de Verviers (15.6)
  • 11e des 24 heures de Liège + Haidon

1914 - professionnel[]

Sur piste :
  • 2e au vélodrome de Verviers (avril)
  • 3e au vélodrome de Verviers (29.3)


Source[]