Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement

.


8 juillet 1917 -|- Jakob Esser[]

Illustriertes Sportblatt 1917-07-12

Illustriertes Sportblatt, 12-07-1917

Verlustlisten 1

Verlustliste

Sur la piste du vélodrome de Düsseldorf, Jakob Esser se tue au 70ème tour de l’épreuve de demi-fond.

Né le 23 septembre 1893 à Cologne, Jakob Esser passe professionnel à l’âge de 18 ans, en 1911. Du 19 au 26 novembre de la même année, il se classe 3ème des 8 jours de Mayence, associé à August Kraft. Puis viennent d’autres résultats honorables dans les Six-jours.

Devenu stayer, son palmarès compte deux places d’honneur, en 1913, à Bruxelles, les 30 mars et 6 avril. En 1914 il remporte 8 victoires dont le GP de la Pentecôte, le 31 mai à Francfort et le 5 juillet dans le GP du commerce et de l’Industrie de Francfort.

En 1915, il s’impose dans le Championnat d’Essen et deux ans plus tard, il termine 4ème du GP de Düsseldorf une semaine avant de perdre la vie.

(Jakob Esser était sous les armes au moment de son accident.)

Son palmarès[]

1911[]

  • 1e de Koblence-Emmerich (amateur)
  • 3e des 8 Jours de Mayence (+ August Kraft)
  • 5e des 6 Jours de Francfort (+ Jean Esser)

1912[]

  • 5e des 6 Jours de Bruxelles (+ Jean Esser)

1913 : demi-fond[]

  • 3e du GP de Thuringen à Erfurt
  • 3e à Bruxelles (30.3)
  • 3e de la Roue d’Or de Bruxelles (6.4)
  • 5e du GP d’Automne à Breslau
  • Eliminé en séries au CHPT DU MONDE de demi-fond

1914 : demi-fond[]

  • 8 victoires
  • 1e du GP du Commerce de l’Industrie à Francfort
  • 2e du Prix Colonia à Koln
  • 2e d’une américaine à Mayence (+ Hans Leis)

1915 : demi-fond[]

  • 1e du Championnat d’Essen
  • 2e du GP de Hanovre sur route

1917 : demi-fond[]

  • 4e du GP de DÜsseldorf (8.7)


Source[]

Advertisement