FANDOM



31 janvier 1915 -|- Georges LutzModifier

L’ancien champion de France des amateurs, Georges Lutz, est décédé à l’hôpital de Bar-le-Duc des suites d’une maladie contractée dans les tranchées. Mobilisé dès les premiers jours de la guerre, Lutz fut incorporé au 105ème Régiment d’Infanterie avec le grade de caporal. Depuis plusieurs mois il faisait la guerre de tranchées. Les derniers jours de janvier, il se sentit mal à l’aise, mais énergique, il ne voulait pas se faire reconnaitre malade. Pendant trois jours il resta couché dans sa tranchée, sur le sol nu, froid et détrempé. Une fièvre qui ne faisait qu’augmenter. Le 3ème jour, ses hommes, devant la souffrance de leur caporal décidèrent de l’évacuer de force. Le brave Georges fut transporté à l’hôpital de Bar-le-Duc où le médecin-major diagnostiqua une fièvre typhoïde. Son état empira d’heure en heure et l’hôpital eut le temps d’informer ses parents et sa maman reçut le dernier soupir de son fils.
Lutz Georges2

http://chamois.canalblog.com

Lutz Georges OVL

Mémoire des Hommes

Georges Lutz était né le 3 novembre 1884. Il venait d’avoir 30 ans.

Il débute sa carrière cycliste en 1900 à l’U.V. de Clichy avant de passer, en 1910, au CASG. L’année suivante il devient champion de. France des 100 km sur route chez les amateurs.

Georges Lutz connut de nombreux démêlés avec l’UVF. Licencié amateur de 1907 à 1911, il est suspendu une première fois pour avoir indûment touché des frais de voyage en juillet 1911. Requalifié quelques jours après, il encourut un blâme en mai 1912 à propos de l’épreuve éliminatoire du département de la Seine du Trophée Peugeot.

En 1912 il quitte l’amateurisme, sollicitant une licence d’indépendant en 1913. Il abandonne l’UVF et se fait inscrire à la Société des Courses où il courut toujours avec succès, gagnant notamment Paris- Péronne. Au début de 1914 il sollicite à nouveau une licence à l’UVF tout en demandant sa requalification. Elle lui fut refusée.

Son palmarèsModifier

1907: amateurModifier

  • 5e de Paris-Dieppe

1908: amateurModifier

  • 4e de Paris-Dieppe
  • Eliminé en séries des 20 km aux J.O.
  • Finaliste des 100 km aux J.O. (pas classé)

1911 : amateurModifier

  • Champion de France 100 km sur route
  • 5e de Paris-Troyes

1913 : Société des coursesModifier

  • 1e de Paris-Péronne


SourceModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .