Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement


13 février 1916 -|- Fritz Ryser[]

Le 7 mars on apprenait le décès du Suisse Fritz Ryser survenu le dimanche 13 février à Berlin, où il avait élu domicile. Certaines sources parlent d’un empoisonnement.

Ryser Fritz Rennbahnkatastrophe 1909

Accident au vélodrome (1909)

Ryser Fritz2
Ryser Fritz5

Né le 26 mai 1873 à Huttwill, dans le canton de Berne, il exerce le métier de boucher. Il commence à pratiquer le vélo en 1897 et l’année suivante, alors qu’il avait déjà 25 ans, il débute la compétition. Il enlève Alstetten-Baden (33 km) et termine second du Championnat de Suisse de la montagne. En 1899, Ryser devient champion national de fond dans le grand brevet de l’UCS (Genève- Préveringes-Genève) et champion de Suisse des 100 km sur piste.

Au début de 1900, Fritz Ryser se rend en Allemagne pour courir sur piste, tant en vitesse qu’en demi-fond. En décembre, associé à l’Allemand Käser, il finit 4ème des 6 jours de New York. En 1901, il obtient une médaille de bronze au championnat du monde de demi-fond derrière Robl et Dicktenmann. Dès lors il va se concentrer, en Allemagne, aux épreuves derrière moto. De "kolossales" allocations attirent sur les pistes du Reich les meilleurs stayers du monde. Fritz Ryser y tient un rang honorable dans la hiérarchie des "matadors".

Le 2 août 1908, à Steglitz, il devient champion du monde, avant de connaître, en 1909, sa plus belle saison. Il aligne 12 victoires, 10 secondes places, 5 troisièmes et trois quatrièmes places. Au niveau des gains, avec 42.900 marks, il occupe la première position. Mais cette année est également marquée par le terrible accident au vélodrome berlinois du jardin botanique. La moto de son entraîneur, Willy Porte, passe au-dessus de la balustrade. Elle percute la foule où on relève 9 morts et 52 blessés.

Au début de la guerre, il est arrêté à Lodz et interné quelques temps dans un camp de concentration. Avant de reprendre la compétition qu’il met un terme à l’âge de 42 ans, en 1915.



Son palmarès[]

1898 :[]

  • 2e du Chpt de Suisse de la montagne

1899 :[]

  • Champion de Suisse sur route
  • Champion de Suisse de demi-fond

1900 :[]

  • 4e des 6 Jours de New-York (+ Käser)

1901 :[]

  • 1e des 15 heures de Köln
  • 2e du GP de Magdebourg (demi-fond)
  • 3e du CHPT DU MONDE de demi-fond
  • 3e du Chpt d’Europe de demi-fond
  • 5e des 24 heures de Berlin

1902 :[]

  • 2e du GP de Magdebourg (DF)
  • 3e de la Roue d’Or de Berlin (DF)
  • Abandon en finale du CHPT DU MONDE

1903 :[]

  • 2 victoires en demi-fond
  • 2e du GP de Hambourg

1904 :[]

  • 2 victoires en demi-fond
  • 4e de la Roue d’Or de Berlin

1906 :[]

  • 3 victoires en demi-fond

1907 :[]

  • 4 victoires en demi-fond
  • 2e du GP de Bavière à Munich
  • 2e du GP de Nürnberg
  • 5e du GP d’Europe à Steglitz

1908 :[]

  • 5 victoires en demi-fond
  • CHAMPION DU MONDE
  • 1e du Championnat de Prusse
  • 4e du GP du Rhin à Köln
  • 4e de la Roue d’Or de Hanovre
  • 4e du GP d’Allemagne à Spandau

1909 :[]

  • 12 victoires en demi-fond
  • 1e du GP d’Allemagne à Köln
  • 1e du GP d’Europe à Köln
  • 1e du GP d’Automne à Steglitz
  • 2e du GP du Printemps à Plauen
  • 2e du GP de Pâques à Spandau
  • 2e de la Roue d’Or du Rhin à Köln
  • 3e du GP d’Allemagne à Dusseldorf
  • 4e du GP de Hanovre
  • 5e du GP de Berlin
  • Hors course aux 6 Jours de Berlin

1910 :[]

  • 4 victoires en demi-fond
  • 1e du GP de Nurnberg
  • 1e du GP de l’Eté à Munich
  • 2e de la roue d’Or d’Essen
  • 3e du Championnat d’Europe
  • 3e du GP du Printemps à Steglitz
  • 3e de la Coupe d’Or de Köln
  • Abandon aux 6 Jours de Berlin

1911 :[]

  • 4 victoires en demi-fond
  • 1e de la Roue d’Or de Hanovre
  • 2e du GP d’Eberfeld
  • 3e du GP de Francfort
  • 3e de la Roue d’Or de Berlin
  • 3e du GP de Dresde
  • 4e de la Roue d’Or du Rhin à Köln
  • Abandon aux 6 Jours de Berlin

1912 :[]

  • 2 victoires en demi-fond
  • 2e du GP de l’Industrie à Hanovre
  • 4e du GP d’Erfurt
  • 4e de la Roue d’Or de Dresde

1913 :[]

  • 1 victoire en demi-fond
  • 2e du Championnat de Zurich
  • 2e du GP de l’Eté à Plauen
  • 3e du GP d’Essen
  • 3e de la Roue d’Or de Nürnberg
  • 4e de la Roue d’Or de Magdebourg

1914 :[]

  • 1 victoire en demi-fond
  • 3e du GP du Printemps à Plauen
  • 4e du GP de Nürnberg

1915 :[]

  • 5 victoires en demi-fond
  • 4e de la Roue d’Or de Nürnberg


Source[]

Advertisement