Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement


30 septembre 1918 -|- Constant Robuschi[]

(merci à Alain Z & Phil 68 du Forum Mémoire du Cyclisme)

L’Auto, dans son édition du 24 octobre, annonce la mort dans un hôpital militaire de Milan de Constant Robuschi des suites d’une broncho-pneumonie. Il a été emporté en l’espace de trois jours.

Nous n’avons pas trouvé la date exacte de son décès.

Constant Robuschi, un sprinter, s’était engagé dès le premier jour de la guerre au 1er Régiment Etranger, où il côtoya François Faber. Tous deux prirent part aux batailles de St Vaast, Carency, St Eloi et La Targette. Alors que le grand François trouvait une mort glorieuse devant l’ennemi, Robuschi fut épargné. Il rentre dans l’armée italienne au 11ème Basaglieri.

Modeste sprinter, il est éliminé dès les séries au GP de Paris, au GP de l’Espérance et au GP des Etrangers en 1914.

Plus des résultats...


Source[]

L'Auto-vélo 1918-10-24

L'Auto-vélo, 24-10-1918

Le Matin 1911-06-26

Le Matin, 26-06-1911

L'Humanité 1913-06-25 2

L'Humanité, 25-06-1913

L'Humanité 1913-08-17

L'Humanité, 17-08-1913

L'Echo d'Alger 1914-05-04

L'Echo d'Alger, 04-05-1914

Advertisement