Cyclistes dans la Grande Guerre


20 mars 1916 -|- Albert Delrieu[]

Albert Delrieu avait été mobilisé le premier jour de la guerre au 109ème Régiment d’Infanterie. Le 7 février 1915 une balle explosive le blesse grièvement au genou. Déclaré inapte pour le service armée, il sollicite et obtient son passage dans l’aviation. Il venait d’être reçu aviateur

depuis deux jours quand, le 20 mars à Uzein (Pau), l’atterrissage, son appareil capota. L’ancien coureur cycliste est écrasé par le moteur.

Mémoire des Hommes

Albert Delrieu a débuté, sur piste, en 1905. En 1912, il gagne le GP Commecin dans le cadre du meeting du GP de Paris. C’était un fidèle de toutes les courses de primes disputées sur les vélodromes parisiens. Au championnat de France de vitesse 1914, il est éliminé en séries.

Il était né le 25 novembre 1886 dans le 16ème arrondissement de Paris.


Source[]