Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement

3 décembre 1916 -|- Aimé Behaeghe[]



Behaeghe Aimé La Saphir 1910-X

Equipe Saphir 1910 (X=Aimé Behaeghe)

Né le 16 novembre 1890 à Kachtem, Aimé Behaeghe est décédé à l’hôpital de Niemba en Congo, victime d’une dysenterie.

Aimé Behaeghe a été, entre 1909 et 1911 un excellent coureur amateur, mais la passion de la mécanique eut raison du sport.

Parti au Brésil, il a appris à piloter en 1913 avant de revenir en Belgique avec son frère Joseph, il s’engage dans la nouvelle aviation belge. Aimé Behaeghe deviendra, durant la guerre, le premier aviateur à voler en Afrique centrale. A titre posthume le Lieutenant-aviateur a été élevé Chevalier de l’Ordre de l’Etoile africaine et a reçu la Croix de Guerre.

Quelques mois auparavant, il avait cité à l’ordre du jour pour son travail acharné et son énergie qu’il a déployé pour la mise en services des hydravions et aussi, malgré le feu intenses des mitrailleuses ennemies, réussi un vol de bombardements au-dessus de Kigoma.

Son palmarès[]

1909[]

  • 2e de Bruxelles-Bruges
  • 2e de Bruxelles-Menin
  • 2e du Tour du Limbourg
  • 2e du Circuit Provincial Liégeois
  • 2e de la 1ère ét. de Paris-Bruxelles
  • 3e de l’Etoile Carolorégienne
    • 1e de la 3ème étape
    • 2e de la 2ème étape
  • 4e du Tour du Hainaut
  • 8e de Liège-Bastogne-Liège
  • 9e d’Anvers-Menin

1910[]

  • 5e du Tour de Belgique
    • 3e de la 6ème étape
    • 3e de la 8ème étape
    • 4e de la 6ème étape
    • 6e de la 2ème étape
  • 6e du Championnat de Belgique

Sources[]

Advertisement