Cyclistes dans la Grande Guerre
Advertisement


13 janvier 1915 -|- Adrien Héloin[]

Un autre ancien participant du Tour de France, en 1910, est décédé en ce début janvier. Le soldat de 2ème classe du 352ème Régiment d’Infanterie, Arthur Adrien Héloin est tombé au combat à Bucy-le-Long en Picardie. Département qui le vit naître le 27 juin 1889 à Vervins.

Héloin Adrien OVL

Mémoire des Hommes

Il combat sur l’Aisne à l’ouest de Soissons puis autour de Vénizel à partir d’octobre 1914, remplaçant les Britanniques. Le 13 janvier 1915, les Allemands lancent une puissante offensive sur les positions françaises au nord de l’Aisne. Le 352ème positionné sur le plateau de Vregny au nord de Bucy-le-Long est balayé, comme les unités voisines. Les pertes sont terribles : à chaud, on comptabilise 33 morts, 118 blessés et 617 disparus. Parmi eux, Adrien Héloin, dont le corps n’est jamais retrouvé et qui n’a donc pas de sépulture connue.

C’est sous les couleurs d’Alcyon qu’il est au départ de la Grande Boucle en 1910. Il s’y classe respectivement 56ème, 59ème, 86ème, 71ème, 59ème et 65ème des 6 premières étapes avant d’abandonner lors de la 7ème journée, entre Nice et Nîmes.


Source[]

Advertisement